La comtesse sanguinaire Elizebeth Bathory

La comtesse sanguinaire

Une comtesse hongroise du 16e siècle, appellée Elisabeth Bathory rivalise avec les histoires d'épouvante racontées dans tous les pays. Ses crimes témoignent d'une cruauté incroyable, bien que beaucoup disent qu'il s'agissait plutôt de la folie que de la cruauté.
Qui est elle ? Y a –t-il une liaison entre elle et Dracula
?

Elizebeth Bathory

Elisabeth Bathory était une femme éduquée et intelligente, mais d'une cruauté sans égale. Apparemment, après la mort de son mari, elle craignait sa propre mortalité; ainsi, elle est devenue très cruelle avec ses serviteurs, en essayant même de gagner, sinon la vie éternelle, au moins une peau toujours jeune, en se baignant en sang. Elisabeth connaissait les techniques de torture de son mari, un ancien soldat qui avait l'habitude de brutaliser les prisonnier turcs. On dit que Bathory a tué des centaines de femmes, parfois aidée par ses serviteurs.

Bathory battait ses victimes, en les mutilant, aussi. On dit qu'elle gelait quelques-unes dans la neige, près de son château de Csejthe, en versant de l'eau presque glacée sur elles. On la suspecte aussi de cannibalisme ; apparemment, elle a mordu sauvagement une jeune servante encore vivante. D'autres légebdes racontent qu'elle se baignait littéralement dans le sang des jeunes vierges, en espérant de présever sa jeunesse. Il est quand même sûr que la comtesse hongroise Elisabeth Bathory a bel et bien existé et qu'elle a commis bien des crimes. Une autre source raconte qu'elle a bu le sang de 650 jeunes filles qu'elle avait tuées.

Les serviteurs de la comtesse jettaient les cadavres en dehors du château; lorsque les paysans ont découvert les corps vidés de sang, ils ont cru que c'étaient les vampires qui les avaient tués. Les rumeurs se sont amplifiées.

Elizebeth Bathory

En 1610, la comtesse a été arrêtée après avoir essayé de tuer des filles plus nobles; apparemment, on l'a accusée d'être sorcière, non pas vampire. Les corps étaient trouvés corps vidés de sang. Les serviteurs de la comtesse ont été condamnés à la mort par les autorités, tandis qu'Elisabeth a été emprisonnée dans sa chambre à coucher du château de Carpates, jusqu'à sa mort, des années plus tard. La seule preuve réelle des atrocités de Bathory est celle des deux procès de 1611- bien qu'elle n'ait jamais obtenu la permission de se présenter devant les juges, seulement ses serviteurs ont comparu en justice. Pourtant, beaucoup de mythes sur elle ont continué de se répandre. Même de nos jours, certains affirment avoir vu son fantôme hantant les Carpates pendant la nuit... à la recherche du sang.

Légende ou vérité ?

Copyright © 2019 · SalutRoumanie ·