TRANSYLVANIE guide de voyage...

Transylvanie
La carte touristique de la Transylvanie

CHATEAUX FORTS / VILLES MEDIEVALES / PALAIS

La Transylvanie est un lieu à part, avec des traits historiques, etniques, culturels, etnographiques qui la distinguent des autres provinces de la Roumanie. Son passé multiethnique et ses traditions multi cultureles y ont laissé une forte empreinte. La Transylvanie a été habitée depuis des siècles par des Roumains, des Magyars, des Saxons, des Sicules. Tous ces ethnies différentes ont réussi à créer un espace unique et vivant en bonne intelligence.
Un voyage en Transylvanie nous conduit dans un monde préservé, avec des citadelles médiévales et d'anciennes bourgades baties sur le modèle allemand.

peisage Transylvanie Carpati

HISTOIRE

L'empereur romain Traian avait convoité ses richiesses, notamment l'or – aujourd'hui encore en Transylvanie se trouve le plus important gisement aurifère d'Europe. Profitant de l'aura de mystère qui flottait autour de la région, Jules Verne avait placé un chateau dans les Carpates et un compte dans la contrée de Fagaras, pour paraphraser deux de ses fameux romans. Ce fut toujours en Transylvanie que vécut le vampire comte Dracula, pour rappeler l'un des plus troublants mythes qui a ses admirateurs dans le monde entier.

La Transylvanie est le coeur, le berceau du people roumain.Les monts Carpates l'entourent comme les remparts d'unde forteresse. De leurs hauteurs partent, comme les rayons d'une roue les principales rivières de la terre roumaine – l'Olt et le Mures, le Jiu et le Somes, la Bistrita..

En raison de ses richiesses la Transylvanie fut assaillié de toutes parts par les envahisseurs. Parmi ceux-ci , les Hongrois qui avaient commencer à intensifier leur expansion vers l'ouest. Apès la soumission de la Hongrie par les Turcs par suite de la bataille de Mohacs ( 1526 ) la Transylvanie recoit le statut de voivodat et elle est gouvernée pendant une période par des princes autochtones. En 1691 la province entre sous l'administration autrichienne et en 1765 elle va avoir le titre de Grande Principauté. Enfin, en 1867 après la fondation de l'Empire de l'Autrich- Hongrie, la Hongrie exerce la domination la pus despotique en Transylvanie. Après la Grande Guerre, la Transylvanie revenait pour la seconde fois et définitivement au sein de la Roumanie. Un tel moment avait aussi existé en 1600 quand le prince Michel le Brave unissait pour une brève période les trois provinces roumaines - la Valacchie, la Transylvanie et la Moldavie. Le 1-er Decembre 1918 fut declaré l'union de la Transylvanie à la Roumanie, aujourd'hui fete nationale.

peisage Transylvanie Poiana Brasov

Le voyageur arrivé en Transylvanie aura avantage à visiter un monde étonnant par sa beauté et sa complexité. Des vestiges de l'antiquité daco-romaine sont à voir dans les cités de Sarmizegethusa Regia, Sarmisegetuza Ulpia Traiana et Apulum, de Blidaru, Costesti, Porolissum ou Cibinum. A voir également les chateaux, pleins de mystères, de Bran et de Hunedoara. A l'instar d'autres édifices roumains,les chateaux forts et les églises fortifiées, dont quelques-uns sont inscrits sur la liste des monuments Unesco, invitent le voyageur à une aventure palpitante qui mérite d'etre vecue.

chateau Bran chateau Hunedoara

L'univers des villages dont certains sont nichés dans la haute montagne, le charme des fetes foraines et des foires populaires vous plongent dans une atmosphère extraordinaire qui allie les coutumes anciennes à la candeur et à la joie de vivre. En Transylvanie il y a des bourgs – Sibiu est l'une des capitales culturelles européennes en 2007 – et des stations de cure, des rivières qui invitent aux aventures nautiques et aux parties de peche, de fameux vignobles et de vastes vergers.

La cohabitation des ethnies y est une expérience séculaire qui se répète presque tous les jours sous les formes les plus différentes: fetes et costumes populaires, maisons à l'architecture spécifique de la zone, gastronomie et musique, noces et baptemes. La croix est le symbole de la réligion. Les églises, de différents rites:orthodoxe, catholique ou gréco-catolique, évangélique, unitarien ou réformé – en sont des témoignages vivants qui ne laissent jamais indifférent le voyageur...

village Viscri Transylvanie village Bran

Carte touristique Transylvanie

Copyright © 2019 · SalutRoumanie ·