Circuit archéologique - Transylvanie, Moldavie et Dobrogea


RÉSERVER MAINTENANT LE CIRCUIT ARCHÉOLOGIQUE
Circuit viticole / Tour de charme

Durée: 11 jours / 10 nuits
Itinéraire: Bucarest - Ramnicu Valcea - Alba Iulia (2n) - Vatra Dornei - Gura Humorului - Brasov - Sinaia - Tulcea - Constanta - Bucarest
Distance totale: 2000 km

Jour 1: Bucarest - Curtea de Arges - Ramnicu Valcea (220 km)

Arrivée à l'aéroport Otopeni de Bucarest et départ pour la ville de Curtea de Arges, ancienne capitale de la Valachie (l'une des trois régions historiques de Roumanie), où nous visiterons le monastère de Curtea de Arges, considéré comme le plus beau monastère d'Europe de l'Est, construit au XVIe siècle, l'église princière de Santo Nicolae, qui conserve à l'intérieur une magnifique peinture murale de style byzantin et où fut pour la première fois le siège de la Mitropolie chrétienne orthodoxe de Valachie.

Déjeuner à Curtea de Arges. Départ pour Ramnicu Valcea, dîner et nuit à Ramnicu Valcea.

Jour 2: Ramnicu Valcea - Monastère de Cozia - Sibiu - Alba Iulia (200 km)

Dans la matinée, départ de Ramnicu Valcea vers le monastère de Cozia, l'un des plus anciens de Roumanie, fondation du prince Mircea l'Ancien (1386-1418). Visite et départ pour Sibiu, ville saxonne fondée au XIIe siècle par des marchands d'Europe centrale à la recherche de nouveaux marchés. Il y a un puissant mur protégé par 39 tours et 4 bastions construits par les grandes corporations d'artisans, les célèbres places avec leur cercle de maisons typiquement saxonnes, la cathédrale catholique, l'ancienne tour du conseil. Déjeuner.

Départ pour Alba Iulia et visite de l'ancien Apulum, fondé par les Romains au 2ème siècle wous Marc Aurèle et détruit par les Tartares en 1241. Dîner et nuit à Alba Iulia.

Jour 3: Alba Iulia - Sarmizegetusa - Densus - Strei Sangiorgiu - Hunedoara - Alba Iulia (350 km)

Après le petit-déjeuner, départ pour une excursion à Ulpia Traiana Sarmizegetusa, capitale de la province romaine Dacia Felix. Elle a été fondé sur le précédent castrum militaire de Trajan en rapport avec la conquête de la Dacie et la création de la province qui en a résulté. Sous le règne de Trajan, il joua un rôle de premier plan au niveau administratif et religieux au cour de la Transylvanie, protégé des deux côtés par les deux légions laissées à la garde de la nouvelle province: à l'est par la légion XIII Gemina stationnée à Apulum et à l'ouest par la légion IIII Flavia Felix en poste à Berzobis.

Le site archéologique est riche en vestiges romains, notamment: un aqueduc, deux trous, un amphithéâtre, deux greniers, de nombreux temples constituant un centre religieux provincial (dont un dédié au Père libre, à Esculape, à la déesse Némésis et au temple Capitoline), un théâtre, la maison du procureur Augusti, des maisons privées, des locaux industriels et commerciaux.

Ensuite, nous continuons avec une visite à l'église du Saint-Nicolas de Densus construite au début du Moyen Âge à l'aide de matériaux de réutilisation provenant de sites romains. Nous continuons vers Hunedoara et visitons le Chateau des Corvins. Construit au 14ème siècle sur les ruines d'une forteresse romaine, il servit de chateau forte jusqu'en 1400, lorsque le prince Iancu de Hunedoara le transforma en le plus beau château de style gothique de Transylvanie. Retour à Alba Iulia, dîner et nuit à Alba Iulia.

Jour 4: Alba Iulia - Sighisoara - Bistrita (300 km)

Après le petit-déjeuner, visite d'Alba Iulia avec la citadelle d'Alba Carolina, construite entre 1714 et 1738 sur les fondations d'une forteresse médiévale. Conçu par l'Italien Giovanni Morando Visconti selon le modèle des citadelles en forme d'étoile, il est devenu le complexe fortifié le plus important de toute la Roumanie. Après la visite des remparts, de la célèbre cathédrale orthodoxe chrétienne de l'Unification, de la Sale de l' Union et du musée d'histoire ...

Déjeuner et visite de Sighisoara, inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO, grâce à son centre historique parfaitement préservé, à sa structure urbaine et aux bâtiments caractéristiques d'une citadelle médiévale. Il est connu pour avoir été le lieu de naissance du célèbre prince voïvode de Valachie, Vlad III Dracula, qui a inspiré le célèbre roman de l'écrivain irlandais Bram Stokers.

Nous continuons vers Bistrita. Dîner et nuit.

Jour 5: Bistrita - Vatra Moldovitei - Sucevita - Gura Humorului (150 km)

Journée consacrée à la visite des monastères de Bucovine protégés par l'UNESCO: Moldovita, Sucevita, Voronet. Le monastère de Sucevita a été construit comme un monastère fortifié et est le dernier monument dans le style de Stephen, les peintures extérieures datent de 1596 et le vert est la couleur de fond dominante. Le monastère de Moldovita construit en 1532 par Petru Rares représente des peintures intérieures et extérieures telles que "le siège de Constantinople", "La prière de la Sainte vierge" ou "L'Arbre de Jessé". En tant que note de couleur dominante, Moldovita a la couleur jaune. Et la plus grande église élevée pendant le style moldave. Déjeuner.

Le plus beau est le monastère de Voronet, fondé en 1488 par le souverain Étienne le Grand. Elle s'appelait "La Chapelle Sixtine de l'Est" ayant pour couleur dominante le fameux "bleu de Voronet". Dîner et nuit dans la région de Gura Humorului.

Jour 6: Gura Humorului - Piatra Neamt - Miercurea Ciuc - Brasov (370 km)

Après le petit déjeuner, départ pour Piatra Neamt et visite du complexe de la citadelle et du musée archéologique avec la culture de Cucuteni - une des plus anciennes civilisations d'Europe, avant même de l'Egypte ancienne. Départ pour Bicaz avec les belles gorges de Bicaz et le lac Rouge pour admirer le paysage ou se promener dans la nature.

Déjeuner à Lacul Rosu. Nous continuons vers Brasov, la "ville de la couronne". Dîner et nuit à Brasov.

Jour 7: Brasov - Bran - Sinaia (100 km)

Dans la matinée, visite de Brasov, la belle ville de Transylvanie à laquelle la colonisation saxonne a donné un visage caractéristique. C'est l'une des villes les plus grandes et les plus animées du pays, située au carrefour d'importantes routes commerciales et au pied du mont Tampa. La ville tire ses origines de la colonisation des colons saxons, venus après les chevaliers teutoniques, appelés à leur tour par le roi de Hongrie à défendre le pays de l'expansionnisme turc. Au Moyen Âge, ils étaient connus des sociétés qui en faisaient un centre commercial important. Déjeuner.

Plus tard, visite du château de Bran, le plus pittoresque du pays, surnommé à tort Vlad l'Empaleur, le célèbre Dracula. En réalité, le château a été construit comme une forteresse pour défendre la voie commerciale reliant la Transylvanie à la Valachie. Après la guerre de 1918, il est devenu la résidence d'été de la famille royale et abrite aujourd'hui le musée des anciennes coutumes médiévales qui regroupe diverses collections de mobilier et d'art.

Départ pour Sinaia, la station la plus célèbre de la vallée de Prahova, entourée de montagnes, de forêts et de sentiers. Dîner et nuit à Sinaia.

Jour 8: Sinaia - Ploiesti - Buzau - Volcans boueux - Braila - Tulcea (470 Km)

Après le petit-déjeuner, visite du château de Peles, une belle demeure de la famille royale, un bâtiment du XIXe siècle construit par le roi Carol I sur un projet des architectes viennois Wilhelm von Doderer et Johann Schultz de Lviv, qui ressemble à un immense chalet. Ce fut le premier château en Europe à être équipé de chauffage central et d'électricité.

Nous continuons en direction de Berca et visitons les "volcans de boue", des collines hautes de quelques décimètres à plusieurs mètres qui éclatent avec des argiles adoucies par l'eau contenant des substances salines, du méthane et des hydrocarbures. Direction Tulcea, diner et nuit.

Jour 9: Tulcea - Enisala - Histria - Constanta (150 km))

Dans la matinée, départ pour la forteresse médiévale d'Enisala située sur la haute rive de la lagune de Razelm Sinoe, dans la Dobrudja byzantine-génoise, une région qui fait partie de la Valachie depuis plusieurs dizaines d'années. Seules les ruines de la forteresse d'Enisala sont préservées, mais la vue est spectaculaire.

La route se poursuit par la visite du site archéologique de la ville antique de Histria, polis coloniale grecque située sur la côte de la mer Noire, fondée par le Milesi pour établir un trafic commercial avec Geti, la ville la plus importante du territoire de la Roumanie actuelle . L'ancienne colonie a été construite sur une péninsule, à environ 5 km à l'est de l'actuelle municipalité roumaine d'Istria, sur la côte de la Dobroudja. Depuis lors, l'ancienne côte s'est déplacée pour former la côte ouest du lac Sinoé, lorsque les dépôts du Danube ont formé une rive qui entoure l'ancienne côte. Nous visitons les murs de la ville avec leurs tours de défense, les ruines de temples grecs, les quartiers romains, les thermes, la basilique chrétienne du VIe siècle et enfin le musée.

Départ pour Constanta et visite de la ville avec la cathédrale chrétienne orthodoxe des Saints-Apôtres Petru et Pavel, près de laquelle sont visibles les fondations des maisons de l'ancienne ville de Tomis. Suivant le musée d'histoire et d'archéologie qui abrite de nombreuses découvertes grecques et romaines, ainsi que le célèbre Glycon, une statue au corps de serpent et aux cheveux humains, devenue le symbole de la ville. Dîner et nuit à l'hôtel de Constanta.

Jour 10: Constanta - Adam Clisi - Cernavoda - Capidava - Cernavoda - Bucuresti (350 km)

Dans la matinée, départ pour Adam Clisi, qui abrite le plus important monument historique de la région, l'imposant Trajan Tropaeum, érigé vers 110 après JC. sur ordre de l'empereur Trajan pour célébrer la victoire des Romains sur les Daces dans la bataille de Tape. Visite ultérieure du magnifique musée d'archéologie et de la ville antique.

Nous poursuivons ensuite avec une visite des ruines de la citadelle de Capidava, située sur les rives du Danube et caractérisée par les restes des murailles d'un castrum romain du IIe siècle remanié dans les siècles suivants jusqu'à l'ère byzantine. Direction Cernavoda et Bucarest. Dîner d'adieu et nuit à Bucarest.

Jour 11: Bucarest

Après le petit déjeuner, on commence la visite de Bucarest, dont l'histoire est liée au nom du prince Vlad Tepes, l'Empaleur, qui a signé en 1459 un document attestant l'existence de la ville, capitale de la Valachie puis de la Roumanie.

Le travail de modernisation effectué par les architectes français au XIXe siècle a redessiné l'apparence de la ville avec ses places, ses longues avenues bordées d'arbres et ses monuments typiques tels que l'Arc de Triomphe, qui lui a valu le nom de "petit Paris". Un tour panoramique de la ville nous permettra d'admirer: la Place révolution, avec l'ancien palais royal; l'Athénée roumain, patrie de la philharmonique; le Parlement, construit en 1984 par Ceausescu; la cathédrale patriarcale; la place de l'université, où l'on peut encore voir des traces de balles tirées lors de la révolution de 1989; la place romaine, où vous pourrez admirer la statue du loup capitoline avec Romulus et Remus donnés par l'Italie à la capitale; et enfin la Place Victoria, où se trouve le Palais du Gouvernement

Visite du musée national d'histoire, qui présente des peintures, des sculptures et des tapisseries qui racontent l'histoire de la Roumanie, ainsi que du "Trésor national", qui contient des objets en or, en argent et en pierres précieuses. Déjeuner puis transfert à l'aéroport.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Le voyage est organisé uniquement pour les groupes et peut être modifié sur demande. Veuillez écrire àinfo@salutroumanie.com pour recevoir un devis personnalisé.

Services inclus:

Non inclus:

RÉSERVEZ MAINTENANT LE CIRCUIT ARCHÉOLOGIQUE, une plongée dans le passé pour découvrir les sites historiques de la province de Dacia Felix.



Copyright © 2020 · SalutRoumanie ·