DraculaDe Vlad Tepes au Comte Dracula Comte Dracula

Amusez-vous en découvrant l'histoire de Vlad Tepes et les légendes qui lui ont valu le nom de Dracula.

Apprenez comment il a passé son enfance en hôtage, comment il s'est emparé du trône de la Valachie, pour être ensuite exilé et témoin de la mort de son frère. Vous apprendrez ensuite comment il punissait les boyards et les mécréants en les empalant et en les laissant agoniser, comment il brûlait vifs des milliers de Turcs, ou comment il les faisait pendre ou décapiter. Vous lirez aussi sur l'épouvantable image d'une forêt pleine de cadavres et beaucoup d'autres histoires sur le cruel Dracula.

Et, pas la mondre chose, où est-ce que son corps a disparu ?

Comte Dracula

Dracula, un des plus fameux personnages au monde, est toujours associé à la Roumanie, plus précisément, à la Transylvanie (une province roumaine), qui est vue comme une mystérieuse terre enveloppée par le brouillard, pleine de vampires et de châteaux. Personne n'oubliera jamais ce vampire romantique, parfois sanguinaire, parfois solitaire, mais toujours inquiet.

Il n'a pas d'autre lieu si facilement identifié aux vampires, aux fantômes et aux scènes sanglantes que la Transylvanie. Bram Stoker a rendu la région fameuse,en la transformant dans le lieu de naissance de son personnge fictif Dracula, qu'il a identifié au personnage historique réel de Transylvanie, Vlad Tepes..

Le territoire de la Transylvanie se trouve au centre de la Roumanie, en fait, c'est la plus grande province du pays. Elle est presque entourée par les Carpates.

La légende du fameux Dracula part d'un personnage historique, qui a joué un rôle très important dans ce coin de l'Europe au 15e siècle. Dans ce temps-là, Henri VI et les Anglais étaient engagés dans la guerre des deux roses, le Roumain Matei Corvin était roi de la Hongrie et Mahomed II épouvantait l'Europe chrétienne. Quelques facteurs ont contribué à la transformation du prince roumain de la Valachie (une autre province roumaine) dans le vampire cruel de nos jours.

L'histoire réelle nous dit que Vlad l'empaleur (Vlad Tepes) a regné en Valachie à trois reprises: 1448, 1456-1462, 1476, le dernier règne finissant par sa mort. Il ne faut pas oublier que dans ces temps-là, les prices se succédaient au trône selon les intérêts et le soutien des boyards roumains et des Turcs.

Sighisoara

Vlad l'Emapleur est né à Sighisoara en 1431, dans la maison où son père, Vlad Dracul (lui aussi prince de la Valachie), avait vécu pendant 5 ans ( de 1431 à 1435). La maison existe toujours, étant transformée en restaurant et certaines de ses peintures médiévales se sont préservées. Vlad Dracul, le père de l'Empaleur, était chevalier de l'ordre du Dragon, fondé par Sigismund de Luxembourg pour lutter contre les Turcs. Les memebres de l'ordre portaient au cou un médalion représentant un dragon. Les gens, inhabitués à l'image du dragon, ont surnommé le prince "Vlad au diable" et puis "Vlad le Diable". En roumain, les mots "dragon" et "diable" (drac) sont très proches. Ainsi, Vlad l'Empaleur est devenu "Draculea" et ensuite "Dracula", signifiant "le fils du Diable".

Pendant son enfance, de 1442 à 1448, Vlad et son frère Radu ont été tenus prisonniers par les Turcs. Mais en 1447, leur père, Vlad Dracul, a été tué à la demande de Iancu de Hunedoara, prince de la Transylvanie, qui a imposé un autre prince en Valachie- Vladislav II. 1448 est la première année du règne de Vlad l'Empaleur. De retour dans son pays, il s'est emparé du trône de la Valachie, mais juste pour une période de deux mois, parce que Vladislav II est rentré à la tête d'une armée pour récupérer son trône. Vlad a dû partir en exil, en errant en Moldavie et en Transylvanie de 1448 à 1456. Les années passées chez les Turcs, l'exil, la mort de son père et celle de son frère aîné, Mircea, enterré vif, ont profondément influencé sa personnalité.

Targoviste

Le règne principal de Dracula a duré 6 ans - 1456-1462. Sa capitale a été la ville de Targoviste, mais son château a été bâti plus loin, dans les montagnes, sur le bord de l'Arges - le Château de Poienari. Sa première femme s'est suicidée en sautant d'une tour dans les eaux de l'Arges, pour ne pas se livrer aux Turcs. Dracula a été ensuite arrêté et emprisoné dans une tour royale près de Buda, où il est resté pendant 12 ans.

Durant sa captivité, Vlad a renoncé à la religion orthodoxe, en adoptant le catholicisme. Il est intéressant d'observer que les chroniques russes, normalement très favorables à Dracula, indiquent le fait que même en captivité, il n'a pas renoncé à son occupation favorite; il capturait des oiseaux et des souris qu'il torturait et mutilait, en les décapitant ou en les mouillant dans de la poix et en les délivrant ensuite; la plupart étaient empalés dans de petits pals.

Dans ce temps-là Dracula a réussi à épouser une membre de la famille royale hongroise, dont il a eu deux fils qui avaient environ dix ans lorsqu'il a recupéré le trône de la Valchie en 1476. Il faut aussi mentionner l'étrange ressemblance avec la comtesse hongroise Elisabeth Bathory (la Comtesse Sanguinaire), dont le cousin, Stephan Bathory est devenu prince de la Transylvanie. Était-elle l'épouse de Dracula ? Était-elle sa maîtresse ?

Elizebeth Bathory

En 1456, aidé par le prince de la Transylvanie, Vlad l'Empaleur est rentré en Valachie. Sa politique interne était basée sur une idée qu'il exprime dans une lettre adressée aux marchands de Brasov : "Quand un homme ou un prince a du pouvoir et du respect (dans son pays), il peut maintenir la paix à son gré, mai squand il n'a pas d'autorité, un autre, plus puissant viendra et fera ce qu'il voudra de lui." Afin d'imposer les valeurs de l'honnêteté et de la justice, Vlad faisait empaler les malfaiteurs. Il ne faisait pas empaler que les voleurs, mais aussi les boyards déloyaux et malhonnêtes, et, bien sûr, les Turcs. Le châtiment qui lui a valu le sobrquet n'a pas quand même été inventé par les Roumains; il était très commun pendant le Moyen Âge, une époque caractérisée par la cruauté et par la torture. On liait les mains des victimes, on leur écartait les jambes et on leur fichait un pal dans le rectum. Ils étaient ensuite haussés et laissés mourir en tourments. Si Vlad avait infligé ce punissement seulement à des Turcs, c'est-à-dire à des païens, cela n'aurait pas été quelque chose d'inhabituel. Le fait qu'il faisait empaler non seulement des Turcs, mais aussi des Chrétiens, a quand même été un choc dans ce temps-là.

Poienari

Le moment où Vlad a vengé la mort de son père et de son frère est l'un des plus fameux de l'histoire roumaine. Le premier jour de Pâques en 1459, il a fait empaler une partie des boyards et a obligé les autres à travailler à la construction de la forteresse de Poienari. Une autre histoire nous dit que Vlad a fait tuer de la même façon quelque 500 boyards, qui étaient passés par plus de 7 règnes, en punissant ainsi leur déloyauté et leur trahison. Les vagabonds n'ont pas été épargné, non plus. On les a invités à un banquet à Targoviste (la capitale de la Valachie à ce temps-là) et on leur a demandé s'ils voulaient être délivrés des difficultés de la vie. La réponse étant affirmative, Vlad les a fait brûler, pour qu'ils cessent de souffrir.

Dans ces conditions, les voleurs étaient rares en Valachie. On dit même qu'à ce temps-là on pouvait laisser une tasse d'or près d'une fontaine, sans que personne la vole. Une légende circule conformément à laquelle un marchand qui passait par la valchie a demandé la protection de Vlad. Le prince l'a assuré que rien de mauvais n'allait lui arriver. Puisque 160 monaies d'or avaient disparu après la première nuit, le marchand a porte plainte auprès de Vlad, qui a trouvé le voleur et l'a fait empaler, en rendant l'argent au commerçant. Il n'a pas rendu 160 monnaies, mais 161. Le marchand s'en est aperçu et a dit qu'il avait reçu une monnaie de plus. Alors Vlad lui a répondu que s'il n'avait pas dit la vérité, il l'aurait fait empaler aussi pour fraude.

Vlad avait des relations spéciales avec les commerçants saxons de Sibiu et de Brasov. Les Saxons avaient été emmenés au sud de la Transylvanie entre 1300 et 1400 pour défendre les frontières avec la Valachie, mais aussi pour coloniser le pays. Puisqu'ils étaient des commerçants fameux, ils avaient toujours bénéficié de privilèges commerciaux. Mais en 1459 Vlad a adopté une politique de protection des commerçants valaches, ce qui a causé un conflict avec les Saxons. Le conflict a été alimenté par le fait que les Saxons soutenaient d'autres prétendants au trône de la Valachie. Vlad a obligé l'un d'eux, Dan 3, à creuser son tombeau et après l'a fait décapiter et l'a jeté dedans. En poursuivant sa campagne contre les marchands de Brasov, Vlad a brûlé la ville et les a fait empaler sur les collines qui entourent la ville.

Brasov

Le conflict avec les Turcs a commencé en 1459, lorsque Vlad a refusé de payé le tribut demandé. Qui plus est, l'Empaleur a fait clouer les turbans des messagers turcs sur leurs têtes, parce que ceux-ci avaient refusé de les ôter, en expliquant que la religion ne le leur permettait pas.

L'alliance avec Matei Corvin, roi de la Hongrie, a été très importante pour Vlad. Dans l'hiver de 1461-1462, il a organisé une attaque surprise au sud du Danube, durant laquelle plus de 20.000 Turcs ont été tués, empalés et pendus dans une forêt, en formant une image terrifiante. Dans sa lettre à Matei Corvin, l'Empaleur a énumére avec une précision macabre les lieux brûlés, mais aussi le nombre de victimes: "23.884 exactement, sans compter "ceux qui ont brûlés vif dans leurs maisons et ceux dont les têtes n'ont pas été présentées à mes officiers." La réplique n'a pas tardé. Dans le printemps de 1462, le sultan Mehmed 2 a traversé le Danube avec une armée de 60.000 soldats (à peu près le double de l'armée de Vlad), en se dirigeant directement vers Targoviste. La fameuse attaque de l'armée de l'Empaleur a eu lieu en Juin; suite à cette attaque, l'armée turque, saisie de panique, s'est retirée de la Valachie.

Chateau de Bran

La plupart des gens pensent que le Château de Dracula est le Château de Bran, mais en fait le vrai château, maintenant en ruines, se trouve sur les bords de l'Arges - il s'agit de la forteresse de Poienari. Le château de Bran était seulement le quartier général de Vlad pendant ses incursions en Transylvanie. Avant le règne de Vlad, le château avait servi de forteresse et les Saxons s'en sont empars pour protéger Brasov, une importante ville commercielle.

Le déclin de Vlad a été la conséquence d'une lettre falsifiée, probablement écrite par les commerçants saxons, lettre qui "prouvait" les liaisons de Vlad avec les Turcs. Vlad a ainsi été accusé de trahison et arrêté sur ordre de Matei Corvin. Le comportement du roi hongrois a eu une autre motivation, aussi. Pendant l'hiver de 1462, Vlad avait demandé l'aide de Matei Corvin, qui avait reçu de l'argent du Pape afin de pouvoir aider Vlad. Ainsi, en accusant et en arrêtant le voïvode de la Valachie, Matei Corvin a caché le fait qu'il n'avait pas aidé Vlad, tout en gardant l'argent reçu pour la Croisade. De 1462 à 1474 Vlad l'Empaleur a été tenu prisonnier à Visegrad et Pesta. Qui plus est, on a commencé à le diffamer. "Les histoires allemandes" racontées par Matei Corvin et les commerçants saxons ont créé l'image cruelle et sanguinaire de Vlad dans l'Europe de l'Ouest.

En 1475, après l'intervention d'Étienne le Grand (le voïvode moldave), Vlad a été délivré et en 1476 il a récupéré le trône de la Valachie. Son dernier règne n'a duré qu'un mois, parce qu'il a été tué en décembre, suite à une conspiration des boyards. Vlad a été enterré dans le monastère de Snagov (seulement le corps, la tête étant emportée chez les Turcs, à Constantinople), mais les recherches archéologiques des années '30 n'ont découvert que quelques os de cheval.

Où hante son corps maintenant ?

Copyright © 2018 · SalutRoumanie ·